.
.

Qui veut la Paix, cultive la Justice

.

Après 30 ans d’exclusion pour allégation de sorcellerie, c’est une vieille femme accablée par le poids de ses 90 ans qui retrouve les siens.


Après 30 ans d’exclusion pour allégation de sorcellerie, c’est une vieille femme accablée par le poids de ses 90 ans qui retrouve les siens.
Après 30ans d’exclusion pour allégation de sorcellerie, c’est une vieille femme accablée par le poids de ses 90 ans que la Commission Justice et Paix a réinsérée au crépuscule du vendredi 17 décembre 2021 dans sa communauté, dans la commune rurale de Siglé. L’émotion de joie était grande grande tant pour K. TIENDREBEOGO que pour sa communauté qui a accepté de l’accueillir. La famille n’a cessé de remercié la CJP-Burkina dont la médiation des parajuristes a abouti à cette réinsertion et le Centre d’accueil Delwendé de Sakoula qui a permis à K. TIENDREBEOGO de vivre dignement les années d’exclusion.
De 2018 à 2021, la CJP-Burkina a réinséré et suit 21 femmes qui étaient exclues pour allégation de sorcellerie, dans le cadre du Programme Action pour la Paix et la Justice Sociale (PAPJ) financé par Misereor et le Secours Catholique Caritas France (SCCF). Au total, plus de 75 femmes qui étaient exclues ont retrouvé leurs communautés grâce à la Commission Justice et Paix.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *