.
.

Qui veut la Paix, cultive la Justice

.

CJP-Burkina : Réception provisoire des locaux du nouveau siège


CJP-Burkina :  Réception provisoire des locaux du nouveau siège

Ce vendredi 06 septembre 2019 s’est déroulée la réception provisoire du bâtiment du nouveau siège de la Commission Épiscopale “Justice et Paix” / Burkina (CJP-Burkina). Situé au sein du Centre National Cardinal Paul Zoungrana de Ouagadougou, ce bâtiment entièrement réalisé en Bloc de Terre Comprimé (BTC) est un chef d’œuvre de l’architecture de terre crue.

Le nouveau bâtiment

Après plusieurs mois de chantiers, la construction du  siège de la CJP-Burkina est enfin achevée. Le constat a été fait au cours de cette réception provisoire qui a regroupé les deux entreprises en charge de la réalisation des travaux : l’entreprise Concept SARL chargée de la construction et ZI Matériaux chargée de l’aménagement extérieur. Etaient également présents à cette cérémonie Koala Dieudonné, représentant Alexandre Douline chargé du contrôle technique et l’équipe de la CJP-Burkina.

Le nouveau bâtiment vu de face

Sous la supervision de Mr Koala, c’est le lot N°1 relatif à la construction qui a d’abord été examiné. En définitive il ressort du procès-verbal que ces travaux ont été réalisés conformément aux prescriptions techniques et dans les règles de l’art.  Cependant, il a été retenu que les vices cachés seront réparés par l’entreprise Concept SARL jusqu’à la réception définitive du bâtiment.

Le contrôle technique et le gérant de Concept SARL ( chemise rouge)

En ce qui concerne le lot N°2 relatif à l’aménagement extérieur et réalisé par ZI Matériaux c’est le même son de cloche : les travaux d’aménagement ont été réalisés conformément aux prescriptions techniques et dans les règles de l’art.  Cependant, il a été retenu que les vices cachés seront réparés par l’entreprise ZI Matériaux jusqu’à la réception définitive du bâtiment.

Le contrôle technique et le directeur technique de ZI Matériaux ( Milieu)

Ainsi ,cet édifice longtemps voulue par les responsables de cette commission est enfin une réalité avec cette réception provisoire. Financé  par MISEREOR, une organisation de l’Église catholique allemande avec la participation de la CJP-B, cet édifice construit en BTP se veut une  réponse aux défis liés à l’environnement, aux changements climatiques et à la promotion des matériaux locaux au Burkina Faso.

L’intérieur du bâtiment

De par son originalité, sa beauté et sa fonctionnalité ce bâtiment construit en BTC attire les regards et constitue une source d’économie d’énergie pour la CJP-B et une source de diminution des  émissions de gaz à effet de serre. En effet la terre est un bon isolant thermique ce qui contribue à diminuer la précarité énergétique et à améliorer la justice climatique.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *