.
.

Qui veut la Paix, cultive la Justice

.

Cohabitation pacifique entre éleveurs et agriculteurs : la coordination diocésaine Justice et Paix de Banfora sensibilise à Tarfila


Cohabitation pacifique entre éleveurs et agriculteurs : la coordination diocésaine Justice et Paix de Banfora sensibilise à Tarfila

Le mercredi 5 Février 2020, la coordination diocésaine Justice et Paix de Banfora s’est déportée à Tarfila, un village de la commune de Banfora, dans la Province de la Comoé pour rencontrer les éleveurs et les agriculteurs.
L’objet de cette sortie de sensibilisation était de réunir à la fois les deux groupes à savoir éleveurs et agriculteurs autour d’une séance débat basée sur la projection de film en lien avec la problématique du vivre ensemble.

                                                                                                                                                                                                                        Dès

Cette séance de sensibilisation a rassemblé beaucoup de personnes

 

 

A 17h30mn, le coordinateur diocésain de la commission Justice et Paix, le Père Macaire SANDOUIDI accompagné de ses trois parajuristes, à savoir Monsieur KABORE Clément, DOH Raymond et AKAKPO Georges Alain, ont pris la route de Tarfila en compagnie de la sécurité.

Et c’est aux environs de 18h 30mn que la rencontre débuta avec plus d’une vingtaine de participants. Le conseiller du village monsieur SIRIMA Papa, après avoir salué les membres de la mission a aussitôt situé les participants sur l’objet de la rencontre. Ensuite, il donna la parole au coordinateur qui à son tour a remercié les dignitaires du village et les participants avant de commencer la séance de projection de films.

 

 

 

 

Le parajuriste Alain Georges en pleine animation

Ainsi trois films ont été visionnés à savoir : la violence verbale, la coopération des éléphants et escalade du conflit agriculteurs-éleveurs. Chaque film a été suivi d’échanges inter actifs fructueux qui ont connu la pleine participation des éleveurs et des agriculteurs de ladite localité. Tous sont unanimes que les problèmes qui les opposent souvent sont dû seulement à un manque de communication mais aussi que la culture du dialogue leur manque pour les éviter. Aussi, les participants ont pris l’engagement ferme de privilégier le dialogue lorsque surviendra un problème pour préserver le vivre-ensemble, base de tout développement harmonieux et durable.
La séance de sensibilisation avec les éleveurs et les agriculteurs de Tarfila prit fin autour de 20h 30mn à la grande satisfaction de tous.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *