.
.

Qui veut la Paix, cultive la Justice

.

Commission épiscopale Justice et Paix de Banfora : l’aurevoir du père Macaire SANDOUIDI


Commission épiscopale Justice et Paix de Banfora : l’aurevoir du père Macaire SANDOUIDI

Trois années, c’est le temps que le père Macaire SANDOUIDI aura passé à la tête de la Coordination diocésaine Justice et Paix de Banfora (CDJP). Aujourd’hui envoyé en mission d’études à Rome en Italie, il a dit aurevoir à toutes les personnes physiques et morales qui n’ont eu de cesse d’accompagner la CDJP. C’était à l’occasion d’une messe d’action de grâce célébrée le 24 juillet 2022 à Banfora en présence d’autorités administratives, coutumières et religieuses de la région.

L’émotion était au rendez-vous ce 24 juillet 2022 à l’occasion de la messe d’action de grâce pour les trois années que le père Macaire SANDOUIDI a passé à Banfora en tant que non seulement Coordonnateur diocésain de la Commission épiscopale Justice et Paix, mais aussi respectivement curé de la paroisse Saint Viateur et directeur de l’établissement Louis Querbes.

Avec la coordination diocésaine, ce sont essentiellement des actions en faveur de la cohésion sociale qui ont été développées ce, grâce à la forte mobilisation de différents acteurs. « Durant ces années, nous avons travaillé ensemble, nous avons appris à nous connaitre, à nous accepter et à nous aimer. A travers la Coordination Justice et Paix, nous avons initié beaucoup de choses pour la cohésion sociale et la paix dans notre région », a rappelé le père Macaire SANDOUIDI.

 

Le père Macaire a salué l’accompagnement des différents acteurs à la Commission épiscopale Justice et Paix

Il n’a donc pas manqué de réitérer ces remerciements aux premières autorités de la région dont le gouverneur des Cascades, le Haut-commissaire de la province de la Comoé, les préfets des départements de Banfora et de Tiéfora, aux membres des délégations spéciales, et aux chefs religieux et coutumiers. Il les a aussi invitées à continuer dans cette dynamique de recherche de la paix comme elles l’ont déjà fait à travers les deux premières éditions de la journée des communautés initiée par la Coordination diocésaine Justice et Paix.

Présents à cette messe d’action de grâce, le Haut-Commissaire de la province de la Comoé, le préfet du département de Tiéfora et les chefs de Terre de Banfora et de Corona ont unanimement salué un homme très proche des communautés qui a beaucoup œuvré pour la paix et la cohésion sociale dans la région. « C’est grâce à lui que j’ai connu la Commission Justice et Paix, pas seulement à Banfora, mais aussi pour ce qu’ils font à travers le pays », a confié Madame Aminata SORGHO/GOUBA, Haut-commissaire de la Comoé.

Quant au père Macaire SANDOUIDI, il a rassuré que même s’il s’en va, la Commission épiscopale Justice et Paix demeure et les actions qui ont été entreprises continueront. Pour terminer, il a émis le souhait de voir la journée des communautés devenir une activité phare dans la région des Cascades qui regroupe les groupes ethniques et les communautés sœurs du Burkina Faso vivant dans la région, pour témoigner que le vivre-ensemble est possible dans la différence.

La photo de famille avec l’ensemble de ses collaborateurs




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *