.
.

Qui veut la Paix, cultive la Justice

.

Commission Episcopale « Justice et Paix » : Mgr Alexandre Yikyi Bazié remplace Mgr Thomas Kaboré


Commission Episcopale « Justice et Paix » : Mgr Alexandre Yikyi Bazié remplace Mgr Thomas Kaboré

Mgr Alexandre Bazié, nouveau président de la CJP-Burkina

Au cours de l’assemblée plénière des évêques de la Conférence Episcopale Burkina-Niger tenue du 10 au 14 juin 2019 et qui a notamment porté sur les commissions épiscopales, un nouveau président a été désigné pour la Commission Episcopale « Justice et Paix ». Il s’agit de Mgr Alexandre Yikyi Bazié, évêque auxiliaire de Koudougou qui remplace ainsi Mgr Thomas Kaboré, évêque émérite de Kaya.

Mgr Thomas Kaboré, président sortant de la CJP-Burkina

 

Mgr Thomas Kaboré a présidé aux destinées de la CJP-Burkina depuis sa création en 2003  c’est-à-dire depuis 16 ans. Il est à la base des nombreux projets et programmes que la structure a pu réaliser, notamment la construction (en cours) du futur siège de la CJP-Burkina.

 

Qui est le nouveau président de la CJP-Burkina ?

Mgr Alexandre Yikyi Bazié est né le 17 août 1960 à Ténado à Koudougou, et a fait ses études au petit séminaire Notre-Dame-d’Afrique de Koudougou.

Il a suivi les cours de philosophie au grand séminaire interdiocésain Saint-Jean-Baptiste de Ouagadougou et a poursuivi sa formation théologique au grand séminaire interdiocésain Saint-Pierre-Claver de Koumi, à Bobo-Dioulasso. Il a été ordonné prêtre le 19 juillet 1987. Après cette ordination, il a été vicaire dans les paroisses de Réo (1987-1988) et de Didy (1988-1992).

En 1997, le père Bazié a obtenu son doctorat en théologie dogmatique à l’Université pontificale urbanienne de Rome où il étudiait depuis de 1992. De 1997 à 2005, il a enseigné la théologie systématique au grand séminaire interdiocésain Saint-Pierre-Claver de Koumi, à Bobo-Dioulasso. Il a été également recteur de ce même séminaire de 1998 à 2005. Entre 2006 et 2009, il a été professeur à l’Université catholique d’Afrique de l’Ouest (UCAO) à Abidjan (Côte d’Ivoire) avant de retourner à Koudougou où il a travaillé avec son évêque entre 2009 et 2010.

 

De 2010 à 2011, Mgr Bazié a été administrateur paroissial de Notre-Dame de Tourlande, dans le diocèse de Saint-Flour, en France. De 2011 à 2016, il a été vicaire paroissial de Saint-Géraud d’Aurillac et responsable diocésain de la pastorale des jeunes du diocèse de Saint-Flour.

 

À son retour au Burkina Faso en 2016, il a été curé de la paroisse Saint-Alphonse à Réo (Koudougou) jusqu’en août 2018, date à laquelle il a été nommé vicaire général de son diocèse.

Nommé  par le pape François le 25 mars 2019 comme évêque auxiliaire de Koudougou, il  travaille aux côtés de l’ordinaire des lieux, Mgr Joachim Ouédraogo et sera ordonné évêque le 29 juin 2019.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *