.
.

Qui veut la Paix, cultive la Justice

.

Diocèse de Koudougou : les populations de Kation et Oubonon sensibilisées sur les conflits fonciers


Diocèse de Koudougou : les populations de Kation et  Oubonon sensibilisées sur les conflits fonciers

Le vendredi 24 mai 2019 s’est tenue à Kation et à Oubonon dans la commune de Sapouy située dans la province du Ziro, une  séance de sensibilisation sur le bradage, l’accaparement des terres, la sécurisation foncière et sur la cohabitation pacifique agriculteur / éleveur dans le cadre du PAPJ (Programme d’Action pour la Paix et la Justice sociale).

Les participants suivant avec attention le sketch

Ces séances de sensibilisation marquées par des théâtres –fora ont connu la présence des autorités locales dont des présidents des CVD (Comités Villageois de Développement), des chefs coutumiers  des deux localités et du représentant du Préfet. Ceux-ci ont  salué l’initiative et la pertinence de la  sensibilisation au regard de la persistance du phénomène de la spéculation foncière et ses conséquences néfastes dans la zone.

La population  a aussi marqué de l’intérêt pour cette activité car environs 1200 personnes (Agriculteurs, éleveurs, hommes femmes, jeunes, enfants et la notabilité) ont assisté à la sensibilisation.

Les populations des deux localités mobilisées pour cette activité

L’activité a  débuté par une brève description du phénomène, de l’origine jusqu’à nos jours faite par le Para juriste   Jean-Pierre BENON qui a profiter de l’occasion pour  donner quelques conseils à la population.

Apres cela, la troupe théâtrale Zoumbala de Sapouy a tenu en haleine les participants pendant près d’une heure par une sensibilisation à travers l’humour. A travers leur Sketch ils ont mis l’accent sur les conséquences du bradage des terres sur les liens familiaux, l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire, la cohabitation pacifique agriculteurs / éleveurs et l’environnement. La pièce théâtrale a été suivie par une phase de questions – réponses  avec à la clé des gadgets.

Les populations mobilisées pour l’activité

Cette séance de sensibilisation a permis aux populations de s’exprimer et de poser des questions sur le problème foncier et la cohabitation pacifique agriculteurs et éleveurs et à envisager elles- mêmes des solutions à leurs problèmes.

L’assistant technique  Aristide ZOUMA de la Coordination Diocésaine Justice et Paix  (CDJP) de Koudougou a tenu à remercier tous les participants au nom du Secrétariat  National et de la Coordination diocésaine et a souhaité que cette activité porte  les fruits escomptés.

Le mot de la fin a été prononcé par le représentant du Préfet Boutié BENAO qui a tenu à remercier à son tour la  Commission Episcopale Justice et Paix-Burkina (CJP-B), les membres du comité d’organisation ainsi que tous  les participants.

 

 

Aristide ZOUMA

Assistant technique

Coordination Diocésaine Justice et Paix  (CDJP) / Koudougou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *