.
.

Qui veut la Paix, cultive la Justice

.

Élaboration de charte foncière: Gblalara tient sa première assemblée villageoise


Élaboration de charte foncière: Gblalara tient sa première assemblée villageoise

La Commission épiscopale Justice et Paix du Burkina a participé, le vendredi 5 février 2021, à une Assemblée générale villageoise organisée par les populations du Village de Gbalara, localité située à 12 km de la Commune de Kampti (Diocèse de Gaoua).

Cette Assemblée villageoise avait pour but, de permettre au Comité d’élaboration de la charte foncière pour la protection du site sacré nommé “Liantchèkolo” abritant une source d’eau, de recueillir les actes permis, les interdits, et les réparations aux éventuelles infractions sur ledit site.

Comité d’élaboration de la charte foncière

Intervention de l’Abbé Gérard BEDDA, Coordonnateur diocésain Justice et Paix de Gaoua

L’Assemblée a réuni les Corporations professionnelles et les Chefs religieux et coutumiers du village, le Service foncier de la mairie de Kampti, les Services techniques de Kampti (Agriculture, Environnement & Élevage), la Coordination diocésaine Justice et Paix de Gaoua et le Secrétariat général de la CJP-Burkina.

Contribution des femmes aux échanges

La sécurisation foncière à travers l’élaboration de chartes foncières pour les villages, dont Gbalara, sont des actions de prévention des conflits liés au foncier, qui s’inscrivent dans la mise en œuvre de l’axe 2 du Programme Action pour la Paix et la Justice Sociale à l’horizon 2021, de la Commission épiscopale Justice et Paix du Burkina

Intervention d’un vieux du village

Participants

                 

Participants

Intervention d’un jeune du village




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *