.
.

Qui veut la Paix, cultive la Justice

.

Exclusion sociale par allégation de sorcellerie dans le diocèsse de Koudougou : Une séance de causerie-débat organisée à Yako


Exclusion sociale par allégation de sorcellerie dans le diocèsse de Koudougou : Une séance de causerie-débat organisée à Yako

Le dimanche 19 mai 2019 à Koaltenga dans la Paroisse de Yako s’est tenue une séance de causerie débat sur l’exclusion sociale dans le cadre du PAJP (Programme Action pour la Paix et la Justice Sociale).

Environ 300 habitants des villages de kolbila, Bissiga, Saria,Kéo et Koaltenguin ont participé à cette séance organisée par la coordination diocésaine « Justice et Paix » de Koudougou. Cette rencontre du 19 mai 2019 a également connu la présence des autorités religieuses, coutumières et administratives de la localité.

Le phénomène de l’exclusion sociale est une triste réalité dans la zone

Après avoir fait une description du phénomène de l’exclusion sociale des origines à nos jours, l’équipe d’animation de la CJP- Koudougou  a aussi fait un diagnostic de la situation des personnes en situation d’exclusion dans la province du Passoré.

A l’issue des échanges les participants ont fait des propositions de solution et d’engagements tendant à réduire les exclusions sociales par allégation de sorcellerie. En effet, ce phénomène est une triste réalité dans la zone et cause la désolation dans de nombreuses familles.

En espérant que cette  séance de causerie débat contribuera à changer les mentalités de la population, de bonnes pratiques telles le dialogue, la revalorisation de certaines pratiques traditionnelles  et l’organisation de séances de prières ont été proposées.

Aristide Zouma

Assistant technique

Coordination diocésaine « Justice et Paix » – Koudougou

 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *