.
.

Qui veut la Paix, cultive la Justice

.

Forum national sur le foncier : trois jours de réflexion sur la gouvernance foncière au Burkina Faso


Forum national sur le foncier : trois jours de réflexion sur la gouvernance foncière au Burkina Faso

« État de droit et gouvernance foncière : quels engagements de l’Etat et du citoyen pour une société apaisée ? » : c’est le thème du forum national sur le foncier qu’organise la Commission épiscopale Justice et Paix du Burkina du 14 au 16 avril 2021 au Centre National Cardinal Paul ZOUNGRANA.

Ledit forum est placé sous la Présidence de son Excellence Monseigneur Laurent DABIRE, Président de la Conférence épiscopale Burkina-Niger (CEB-N), et sous le Coparrainage de Monsieur Zéphirin DIABRE, Ministre d’Etat chargé de la réconciliation et de la cohésion sociale, de Monsieur Bénéwendé Stanislas SANKARA, Ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville, et de Monsieur Salifou OUEDRAOGO, Ministre de l’agriculture, des aménagements hydro-agricoles et de la mécanisation.

Il a pour but de contribuer à une prise de conscience individuelle et collective sur la nécessité d’un sursaut national en vue de solutions concertées, globales et durables à la question foncière au Burkina Faso. Ce cadre entend analyser les connexions et implications entre la cohésion sociale, la question foncière et la crise de gouvernance.

Durant ces 03 jours de concertation, plusieurs sujets seront au cœur des débats dont des panels  sur le foncier urbain, sur le foncier rural, les questions sur les crises foncières.

Vue des participants au forum

Mgr Alexandre Yikyi BAZIE, Président de la CJP-BURKINA, a déclaré que malgré l’existence d’un cadre juridique, les plaintes et conflits liés aux questions foncières sont « récurrents et fréquents ». «  Il faut alors trouver des solutions à ce phénomène. Voilà pourquoi le choix de ces  panels », a-t-il ajouté.

Mgr Alexandre Yikyi BAZIE lors de son interview face à la presse

Selon Ludovic Thiombiano, Représentant le Ministre en charge de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, Co-parrain du forum national sur le foncier, cette initiative se présente  comme  un ouf de soulagement,  en ce sens qu’il apportera des solutions aux crises que rencontre son département.  « Les crises liées aux questions foncières sont les principaux axes de mon département. Ces crises constituent d’ailleurs 91,6% des crises de mon secteur », a-t-il déclaré.

André Anatole YAMEOGO, au nom du Ministre en charge de l’agriculture, a exprimé sa joie face à cette initiative qui sera  un cadre de réflexion sur les difficultés majeures de son département qui sont les questions foncières.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *