.
.

Qui veut la Paix, cultive la Justice

.

La CJP-Burkina reçoit la visite du Réseau Ouest Africain pour la consolidation de la paix


La CJP-Burkina reçoit la visite du Réseau Ouest Africain pour la consolidation de la paix

La Commission épiscopale Justice et Paix du Burkina a reçu, ce mercredi 09 septembre 2020,   la visite du Réseau Ouest africain pour la consolidation de la Paix (WANEP).

Conduite par la Coordonnatrice nationale, Madame Midibahaye Alice SOULAMA, la délégation du WANEP est venue présenter le Réseau et inviter la CJP-Burkina au lancement officiel et à la première session du Groupe de réponse dans le cadre de son programme relatif à la prévention des conflits avant, pendant et après les élections de novembre 2020. Ces activités se tiendront les 14 et 15 septembre 2020. La délégation composée de la Coordonnatrice nationale, de l’Assistante du Programme d’Alerte Précoce, Madame Germaine SAWADOGO et du News Manager, Monsieur Ibrahim SAWADOGO, a été reçue par le Secrétaire général de la Commission, Monsieur l’Abbé Hermann OUEDRAOGO, et  ses collaborateurs Monsieur Grégoire TAPSOBA, Chargé des Projets et Monsieur Stéphane BATIONO, Chargé de communication et de mobilisation de ressources.  Après les présentations d’usage, place a été faite aux échanges.

La Coordonnatrice nationale de WANEP-Burkina, Madame Midibahaye Alice SOULAMA présente le Réseau.

La Coordonnatrice nationale, Madame Midibahaye Alice SOULAMA, a souligné dans son exposé que WANEP est une organisation régionale de consolidation de la paix fondée en 1998 en réponse aux guerres civiles qui ont frappé l’Afrique de l’Ouest dans les années 1990. Elle est apolitique, à but non lucratif et compte cinq cent cinquante (550) organisations de la société civile, membres. Quant à WANEP-Burkina, elle a été créée en 2003 par dix (10) organisations de la Société civile dont une de l’Eglise catholique, en l’occurrence OCADES Caritas Burkina. La Coordonnatrice nationale a porté à la connaissance de la Commission, que WANEP-Burkina met en œuvre six programmes à savoir : Renforcement de Capacités et Développement du Réseau (RCDR), Alerte précoce et Prévention des Conflits, Education à la Paix et à la Non-Violence, Elections Démocratie et Bonne Gouvernance (EDBG), Femmes dans l’Edification de la Paix, Prévention des conflits électoraux.

Le Secrétaire général de la Commission épiscopale Justice et Paix, Monsieur l’Abbé Hermann OUEDRAOGO lors des échanges.

Le Secrétaire général de la Commission, Monsieur l’Abbé Hermann OUEDRAOGO, prenant la parole au nom de la commission, a traduit aux hôtes d’un jour sa reconnaissance pour la visite à son institution, toute chose qui dénote d’une marque de considération et d’un intérêt particulier accordée à l’édification de la Paix en Afrique de l’Ouest. La Commission épiscopale Justice et Paix du Burkina et WANEP-Burkina qui mènent le même combat sont appelés à conjuguer leurs efforts pour promouvoir la Paix au Burkina, qui plus est dans un contexte marqué par l’insécurité et les conflits intercommunautaires, a-t-il ajouté. Il leur a surtout exprimé le total soutien et la disponibilité de la Commission autant que de besoin dans le cadre de la mise en œuvre des divers programmes de WANEP Burkina en lien avec la promotion de la démocratie et la gouvernance participative, la gestion des conflits et l’édification de la Paix. Pour finir, le Secrétaire Général a rassuré la délégation de WANEP Burkina  de la présence de la CJP-Burkina au lancement officiel et à la première session du Groupe de réponse les 14 et 15 septembre 2020.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *