.
.

Qui veut la Paix, cultive la Justice

.

Les cellules de veille de Koudougou à l’école de la promotion des valeurs civiques et morales


Les cellules de veille de Koudougou à l’école de la promotion des valeurs civiques et morales

Après la mise en place des cellules scolaires de veille pour la promotion des valeurs civiques et morales (CSCM)  au sein du lycée communal et du collège Joseph Moukassa de Koudougou, un atelier de formation s’est tenu dans la salle de conférence  de l’OCADES / Koudougou. L’atelier  tenu sous le thème : « Promotion des valeurs civiques et morales dans les établissements secondaires » a rassemblé durant  deux jours une vingtaines d’élèves et les deux points focaux des deux établissements que sont le lycée communal et le collège Joseph Moukassa.

Travaux en carrefour des membres des cellules

 

La formation a été ponctuée par un entretien sur la dynamique de groupe conduit par l’assistant technique Aristide Zouma qui a permis  aux élèves de mieux comprendre les enjeux de la dynamique de groupe. Après cette étape, c’est le Coordonnateur diocésain Justice et Paix de Koudougou, l’Abbé Evariste Ouédraogo qui a  développé le thème : « Promotion des valeurs civiques et morales dans les établissements secondaires ».

Après avoir situé le contexte et la justification de cet atelier le communicateur du jour a dans son module I  présenté  la Commission Episcopale Justice et Paix (objectifs, missions, domaines d’intervention …) puis il a amorcé son module II qui portait sur les Techniques d’animation et de communication. Il a achevé sa communication avec un dernier module qui portait sur la promotion des valeurs civiques et morales. Cette partie a permis aux participants de mieux cerner les notions de civisme, d’incivisme, de faire la part des choses entre actes civiques et règles disciplinaires. L’abbé Evariste Ouédraogo a en outre traité largement de l’éducation et de la citoyenneté en se basant sur un texte assez éclairant du Docteur Serge Samandoulgou avant de clore sa formation théorique sur les rôles et tâches attendus des cellules de veille.

Les participants ont mieux cerné les notions de civisme, d’incivisme et fait la part des choses entre actes civiques et règles disciplinaires

Place a été donnée ensuite à  Simon Kondombo pour outiller les participants sur la réalisation d’émissions radiophoniques. Des travaux en carrefours ont également été réalisés afin d’aider les cellules à dégager les activités à entreprendre en faveur de la promotion des valeurs civiques et morales.

A l’issue d’une projection vidéo sur l’incivisme la formation s’est poursuivie à travers les questions réponses.

 

 

 

 

 

La formation a été couronnée par des attestations de participation

La clôture de la formation s’est déroulée à travers une  remise d’attestation de participation en présence de Mathias Yaméogo, Proviseur du Lycée communal et des points focaux des deux établissements qui ont tous salué la pertinence du thème et la qualité de la formation.

C’est la prière pour la paix de Saint François d’Assise qui a servi de conclusion à l’atelier.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *