.
.

Qui veut la Paix, cultive la Justice

.

Les parajuristes de la Commission Justice et Paix oeuvrent à la gestion des conflits fonciers


Les parajuristes de la Commission Justice et Paix oeuvrent à la gestion des conflits fonciers

Au Burkina Faso, la Commission Episcopale « Justice et Paix » (CJP) conduit depuis 2007 un projet de promotion de l’accès des populations démunies à la justice. Les résultats de ce projet ont été rendus publics le 28 septembre 2009.

La CJP a recours à des bénévoles appelés parajuristes, qui bénéficient de formations sur la législation en rapport avec leurs missions, les droits et devoirs du citoyen, l’assistance judicaire, la prévention et la gestion des conflits. Leur travail est de sensibiliser les populations, leur donner des conseils sur les questions d’ordre juridique, les orienter vers les systèmes formels ou alternatifs de règlement des conflit.

512 dossiers ont pu être traités par les parajuristes depuis le lancement du projet, dont un bon nombre porte sur des conflits fonciers.

Source : lefaso.net, 01/10/09, « CJP : Rapprocher la justice des plus pauvres »




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *