.
.

Qui veut la Paix, cultive la Justice

.

PAPJ : Près de 800 certificats de naissances seront délivrés aux enfants du diocèse de Kaya


PAPJ : Près de 800 certificats de naissances seront délivrés aux enfants du diocèse de Kaya

Dans le cadre de l’axe 3 du Programme Action pour la Paix et la Justice Sociale (PAPJ) l’un des objectifs est la protection des droits des femmes et des jeunes filles. Dans cette optique, il est prévu d’appuyer les enfants à l’obtention de certificats de naissance à travers l’organisation de campagnes. Ainsi dans le diocèse de Kaya la campagne d’établissement des actes de naissance à débuté ce jeudi 20 février  sous l’égide de la coordination diocésaine Justice et Paix dans la préfecture de Boussouma, une paroisse du diocèse de Kaya.

Des membres du tribunal départemental de Boussouma auditionnant les dossiers

Pour ce début de campagne c’est la commune rurale de Boussouma qui était à l’honneur. Près de 150 dossiers de demande ont été remis au préfet et au tribunal départemental pour audition en présence notamment des témoins. Ce tribunal départemental est composé des différents représentants des communautés religieuses et coutumières  de la localité. Le tribunal a pour tâche d’auditionner les demandes et de transmettre les papiers finaux à la mairie qui à son tour produira les documents définitifs.

 

 

 

 

 

Il faut noter que ces dossiers de demande de certificats de naissance concernent des enfants issus des 62 villages de la commune de Boussouma. Ces enfants dont l’âge est compris entre 0 et 09 ans sont pour la plupart sont des filles. Ces dossiers ont été constitués par les parents des enfants à l’occasion de la campagne organisée par la coordination diocésaine Justice et Paix du diocèse de Kaya.

 

Le préfet de Boussouma a salué cette initiative de la CJP-Burkina

Pour le préfet de Boussouma, Zoungrana Jovite Honorat, cette campagne qui va permettre  de régulariser la situation de plusieurs enfants  est un grand ouf de soulagement pour la préfecture. En effet, l’acte de naissance est d’une grande importance pour tout individu. Cependant, compte tenu de la modicité des moyens  financiers de certains parents, il est souvent difficile pour eux de pouvoir établir ces actes pour leurs progénitures. Selon le préfet, en subventionnant ces papiers la CJP-Burkina à travers la coordination diocésaine Justice et Paix de Kaya offre une aide inestimable aux personnes démunies qui ne peuvent pas se permettre de se faire établir ces certificats de naissance.

Il faut noter que l’acte de naissance est le premier papier officiel de l’individu qui le rend citoyen. Cependant, certaines personnes au-delà même du manque de moyen pour son établissement, ignorent l’importance de ce document d’état civil. D’où la nécessité de poursuivre la sensibilisation afin d’éveiller les consciences sur le bien fondé de ce document.

La préfecture de Boussouma

 

 

 

 

 

 

 

Après Boussouma, la campagne d’accompagnement des enfants à l’obtention des certificats de naissance  se poursuivra dans des villes telles Kaya ville, Boulsa, Dargo, Yalgo, Mané et Korsimoro.

A terme ce sont près de 800 certificats de naissance qui seront établis au profit des enfants dans le diocèse de Kaya  au cours de cette campagne qui vient d’être ainsi lancée.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *