.
.

Qui veut la Paix, cultive la Justice

.

Passation de service à la CJP-Burkina


Passation de service à la CJP-Burkina

Ce 28 février 2020 a eu lieu la passation de service entre Mr Traoré Célestin, chargé des projets sortant et Mr Tapsoba Grégoire, chargé des projets entrant. Cette passation de charges s’est déroulée en présence de l’Abbé Hermann Ouédraogo secrétaire National de la CJP-Burkina.

Célestin Traoré chargé des projets sortant de la CJP-Burkina

Après plus de trois ans de bons et loyaux service au sein du secrétariat National de la CJP-Burkina en tant que chargé des projets, Mr Traoré Célestin est appelé à d’autres fonctions.

Au cours de la cérémonie de passation de service, l’abbé Hermann a remercié le sortant pour  le travail abattu et les efforts fournis au sein de la CJP-Burkina.

Il a aussi remercié le nouvel entrant pour sa disponibilité à travailler à la CJP-Burkina dont la mission est  une œuvre de foi d’espérance et de charité.

 

 

 

Grégoire Tapsoba, chargé des projets entrant de la CJP-Burkina

Prenant à son tour la parole, Mr Traoré Célestin a salué la tenue de la passation qui lui permet aussi de faire le point de la situation des projets à la CJP-Burkina. Il a remercié le secrétaire national pour son accompagnement  qui lui a permis de travailler avec l’énergie dont il souhaitait. Célestin Traoré  a aussi  remercié l’évêque président de la CJP-Burkina, Mgr Alexandre Bazié, de même que ses anciens collègues pour le soutien permanent dont ils ont fait montre.

A l’issue de cela, il a fait un bilan des projets en cours à la CJP-Burkina et de  ceux qui attendent un financement. En ce qui concerne les projets en cours, il s’agit notamment du Programme Action Pour la Paix et la Justice Sociale (PAPJ) et du projet de renforcement des capacités organisationnelles de la CJP-Burkina.

 

 

Pour le PAPJ, il a fait le point du déroulement des activités et des obstacles à surmonter. Il est revenu sur la feuille  de route du PAPJ en faisant des recommandations quant à la poursuite du projet.

La passation de service s’est achevée après la remise de documents, la signature du procès-verbal et une photo de famille.

Photo de famille

 

Qui est le nouveau chargé des projets de la CJP-Burkina ?

Ingénieur Agronome  de formation, Mr Tapsoba Grégoire a été membre de l’Equipe Technique Pluridisciplinaire (ETP) auprès des Chambres Régionales d’Agriculture du Plateau Central et du Centre Nord dans le cadres de la mise en œuvre des activités du Projet d’Amélioration de la productivité agricole et de la Sécurité Alimentaire (PAPSA) dans les régions du Plateau Central et du Centre Nord, chargé des aspects de productions végétales.

 

 

 

Avant d’intégrer la CJP-Burkina il était consultant principale de décembre 2020 à février 2020 pour l’étude sur 1) l’identification des filières porteuses dans les domaines ASP et artisanat dans les dix villages d’intervention de PDI/Nouna ; 2) l’étude de marché des filières porteuses identifiées ; 3) l’étude de faisabilité de la mise en place d’un centre de services au profit des coopératives.

Il a également travaillé plusieurs années à l’OCADES de Dédougou en tant que coordonnateur et responsable suivi évaluation et formation de l’équipe de la Cellule d’Appui Conseil (CAC) chargée de la mise en œuvre du Programme National Plates-Formes Multifonctionnelles pour la Lutte Contre la Pauvreté (PN-PTFM/LCP) dans la région de la Boucle du Mouhoun.

Il a aussi été Coordonnateur et conseiller en développement local  de l’équipe du bureau « Expertise pour le Développement du Sahel » (EDS), chargée de la mise en œuvre des activités du Programme de Développement Local du Sanmatenga (PDL/S) dans les départements de Barsalogho, Pensa, Namissiguima et Dablo.

Mr Grégoire Tapsoba est aussi auteur de plusieurs documents et co-auteurs d’articles de recherche scientifique.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *