.
.

Qui veut la Paix, cultive la Justice

.

Réinsertion de femmes accusées de sorcellerie: Awa a retrouvé le sourire


Réinsertion de femmes accusées de sorcellerie: Awa a retrouvé le sourire

Une délégation de la Commission épiscopale Justice et Paix a rendu, le jeudi 18 mars 2021, une visite de courtoisie à Mme Awa Marie NADEMBEGA au village de Waa, dans la commune de Boussé (province du kourweogo).

Accusée de sorcellerie et exclue de sa communauté, Awa Marie a regagné les siens en mai 2020 grâce à la médiation de la CJP-Burkina. Elle vie désormais en parfaite harmonie avec son entourage. Ce vivre-ensemble harmonieux était d’ailleurs perceptible sur les visages des habitants du village qui sont sortis massivement pour réserver un accueil chaleureux à l’équipe de la Commission Justice et Paix. La réinsertion sociale des femmes accusées de sorcellerie s’inscrit dans la mise en œuvre du Programme Action pour la Justice sociale et la Paix à l’horizon 2021 de la CJP-Burkina.

Plus de dix femmes accusées de sorcellerie ont été réinsérées depuis le début de l’opérationnalisation du programme PAPJ en octobre 2018.

Photo de famille




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *